21 octobre 2015

Complémentaire santé individuelle : Comment choisir la bonne ?

Avoir une complémentaire santé individuelle est aujourd’hui indispensable, mais encore faut-il savoir la choisir pour bénéficier des soins dont vous avez réellement besoin. Voici un guide pour faire le bon choix.

La consommation de soins

Pour savoir quelle offre vous convient le mieux, commencez par analyser votre consommation de soins. Est-ce que vous consultez beaucoup ? Quel type de soins avez-vous régulièrement besoin ? Combien coûtent vos soins avec ou sans dépassement d’honoraires ? À combien s’élèvent la somme annuelle restant à votre charge après avoir prélevé l’assurance maladie ?

Comparez ensuite le montant trouvé à celui d’une complémentaire basique et ainsi, vous pourrez savoir si la complémentaire santé individuelle est plus avantageuse.

Les options

Les mutuelles font aussi du marketing et elles proposent souvent de nombreuses options alléchantes qui finissent par piéger les assurés. Pour ne pas vous retrouver dans cette situation, ne choisissez que les options qui cadrent avec votre situation. Dans certains cas, ces options vous permettent d’obtenir un remboursement supplémentaire pour certains soins, mais elles ont souvent le désavantage d’être plus chères que ce qu’on veuille bien vous dire.

Les bonnes opérations commerciales

À diverses occasions de l’année, les offres promotionnelles ont la part belle du côté des complémentaires individuelles. Restez donc à l’affût de ces bonnes opportunités, particulièrement vers la fin de l’année. Si vous êtes marié, la mutuelle du mari vous permettra encore de réduire les factures. Toutefois, essayez de comparer les différentes offres et tenez-vous-en à la règle : ne choisissez que les offres qui vous concernent.

Cibler les réseaux de santé

Grâce à ces réseaux, vous verrez vos restes à charge diminuer contre plus de clients pour les professionnels. Ils sont surtout avantageux pour les soins encore trop peu pris en charge comme les soins dentaires, les soins auditifs ou encore les soins optiques. Cela ne signifie toutefois pas d’y foncer tête baissée, mais il faut toujours bien lire les contrats et en comprendre chaque terme.

Les prestations d’assistance à ne pas négliger

Le volet assistance est très important si vous êtes assez âgé puisqu’il comprend d’office ou sur option la prise en charge en cas d’hospitalisation.

Et il ne faut pas non plus oublier les offres avec bonus. Autrement dit, si vous n’utilisez pas un forfait soin pour cette année, il sera majoré l’an prochain.

Laisser un commentaire