4 mai 2015

Optic 2000 : fraude et amende

La coopérative d’opticiens Optic 2000 est concernée dans une histoire de fraude. À l’issue du jugement, elle doit verser 29,5 millions d’euros d’amende à son concurrent Optical Center, qui est à l’origine de la plainte, mais pourquoi ?

La fraude de certains opticiens se fait via le remboursement optique

Le Tribunal de Commerce de Paris a décrété ce 22 décembre dernier qu’une amende 29,5 millions d’euros doit être versée à Optical Center par son concurrent Optic 2000. Optical Center a pris l’initiative d’envoyer de mystérieux clients dans les boutiques Optic 2000 et Lissac, et a constaté que des opticiens de cette coopérative avaient l’habitude d’optimiser des factures. Cela s’est vu sur la facture finale de quelques clients qui ne s’accorde pas au devis initial.

Dans sa démarche, Optical Center a voulu démontrer que des opticiens de ces boutiques ajustent volontairement les tarifs des verres et des montures selon le taux de la mutuelle santé du client, pour que celui-ci puisse jouir d’un meilleur remboursement optique.

Si le client peut encaisser cela comme un cadeau, les mutuelles santé s’opposent à cette méthode et même qu’elles prennent cela comme une fraude.

Optic 2000 a fait appel à la décision du tribunal et se défend

Pour sa défense, Optic 2000 a évoqué les négligences de ses opticiens et que ces derniers n’ont pas fait de fraude. Elle a affirmé que ces négligences ne sont pas globalisées. Elle admet ne pas être responsable de cette situation tout en confirmant son emploi d’un système anti-fraude par le biais d’un logiciel privant de la modification des factures. De plus, une charte éthique a été signée par tous les affiliés de la coopérative.

Optical 2000 a fait appel suite à sa condamnation provisoire et elle a rappelé le respect des procédures à observer à ses collaborateurs.

Cependant, Optical Center a déjà entrepris des procédures contre ses autres concurrents comme Afflelou, Atol et Krys.

Laisser un commentaire