25 mars 2015

Est-ce que les médicaments génériques présentent un danger ?

medicaments generiques

Des questions concernant les médicaments génériques regagnent du terrain depuis leurs retraits sur le marché depuis janvier dernier, par les autorités sanitaires. Ne sont-ils pas semblables aux médicaments de marque ? Peut-on compter sur leur efficacité ? Présentent-ils des dangers ?

Comparaison entre les médicaments et les princeps

Notamment sur le principe actif, on peut constater que le médicament générique est une reproduction du princeps. Toutefois, il présente une variation concernant la forme, le gout et la couleur. Ils se différencient sur les excipients, qui favorisent la propagation du traitement dans le corps, et c’est pour cela que des réactions secondaires provoquées par un médicament générique ne sont pas semblables à celles du princeps.

Aussi, en dépit du fait que principe actif employé dans le princeps est le même, l’efficacité peut représenter une légère variation. Cela émane des excipients utilisés qui sont susceptibles d’apporter des modifications sur l’action du principe actif sur l’organisme.

Les preuves d’efficacité sont-elles les mêmes pour les médicaments génériques et les Princeps ?

En effet, il en va de l’efficacité de ces deux médicaments, et cela auprès des autorités sanitaires, avant qu’ils puissent être commercialisés. Pour ce faire, les médicaments génériques doivent impérativement faire leurs preuves sur le principe actif en démontrant que son développement dans l’organisme se passe de la même façon que celui des princeps.

En se rapprochant d’un résultat équivalent de celui du princeps, les génériques peuvent jouir d’une autorisation de circulation sur le commerce du médicament.

Faire des économies avec les médicaments génériques

En général, les médicaments génériques sont 60 % moins chers que les princeps. Grâce à cela, la Sécurité Sociale bénéficie d’un coût minimal. Dorénavant, les pharmaciens sont censés remettre automatiquement un générique s’il y en a, à condition que le médecin ait prescrit le contraire sur l’ordonnance.

Laisser un commentaire