22 mars 2015

France et Europe : les dépenses de santé

dépenses des Français dans la santé

Quand la crise a pris place, on a entendu parler d’un certain effort à établir sur les frais de santé pour tous les pays européens y compris la France. Cristina Peicuti, une économiste nous apporte sa lumière sur la situation de la France à ce propos.

Est-ce que les pays les plus riches dépensent plus pour la santé ?

L’économiste confirme que ce sont les pays riches qui font plus de dépenses sur le plan santé. Le sujet qui nous trotte la tête c’est la position de la France sur le sujet. Eh oui, avec 3.220 euros /habitant, la France se place au 7ème rang après le Pays-Bas, l’Autriche, l’Allemagne, le Danemark, le Luxembourg et la Belgique.

On a vu une légère baisse sur les dépenses de santé en Europe depuis l’année 2008. Cela s’st vraiment affecté avec le cas de certains pays, notamment la Grèce, la Luxembourg, l’Irlande, la Croatie, le Portugal, l’Espagne et le Royaume-Uni, où la crise a fortement impacté sur leur économie. Concernant la France, cette situation a mis les dépenses de santé au ralenti, vu la croissance annuelle de 2 % entre 2000 et 2009 à 0,8 % entre 2009 et 2012.

Quels sont vraiment les plus gros postes sollicitant des dépenses de santé ?

Respectivement, ce sont les soins hospitaliers, les soins ambulatoires et les dépenses pharmaceutiques qui réclament surtout des frais de santé. Concernant les dépenses pharmaceutiques, on a pu constater que la moyenne européenne par habitant s’élevait à 350 euros en 2012 avec 469 euros par Français qui se placent à la 4ème place sur les pays européens qui consomment plus de médicaments.

La France a connu un large ralentissement sur les dépenses pharmaceutiques, qui ont passé de 1,7 % de 2000à 2009, à 1,3 % de 2009 à 2012, en dépit de son classement.

Le secteur public, source de financement de la santé

Le secteur public est en général l’origine du financement de la santé en Europe avec une couverture des 3/4 des frais de santé en 2012. Les mutuelles santé complémentaires en France ont assuré 14 % des frais de santé la même année, et il ne faut pas oublier que 95 % des Français bénéficient d’un tel contrat.

La France n’est pas très dépensière comme on peut le penser

En regardant bien ces stipulations, on peut bien voir que la France n’effectue pas vraiment de dépenses de santé extraordinaires, comparées à certains pays européens. Pareillement à d’autres pays membre, elle réalise même des baisses sur les dépenses, et cela à tous les niveaux.

Laisser un commentaire