11 mars 2015

Inquiétudes des salariés de Harmonie Mutuelle

harmonie mutuelle

La mobilisation des salariés du groupe d’hier émane de leur protestation à l’encontre du plan de transformation de l’organisation et des transferts d’activité qu’on leur garantit.

Harmonie Mutuelle, première mutuelle de France avec 4.600 collaborateurs au niveau national, a rencontré hier une mobilisation de ses employés pour montrer leur désaccord concernant le plan de transformation de l’organisation afin de réaliser une augmentation sur la productivité qui est déjà très forte et les transferts d’activité, résultant de deux fusions consécutives et des départs en retraite non substitués depuis deux ans environ. Ces derniers devraient se refléter via une mobilité géographique de personnels de grande envergure, que l’on n’a pas encore vue dans le monde de la Mutualité, à l’exception du plan social de la MGEN en 2008, considère la CFDT, alliée à la CFTC et à la CFE-CGC.

 Châteauroux et Issoudun ont connu des perturbations

Cette cessation de travail de 55 minutes en matinée produite à Châteauroux était impressionnante. Une quinzaine d’employés de l’Harmonie mutuelle, avec quelques élus, se sont placés sur le trottoir, devant le local du groupe, rue de la Poste, tenant des pancartes et un mégaphone. Cette situation émane de leur obstruction au projet concernant 350 employés travaillant dans les services de gestion et agence. La CFDT, demandant de superviser avec rigueur le plan par des experts, pour amortir les conséquences et discuter plusieurs mesures d’accompagnement, a ajouté que ce n’est que le commencement.

En ce moment, le projet correspondant aux centres de gestion de moins de quinze salariés, au centre de gestion de Châteauroux, ne serait plus. Ses employés seraient réunis à Bourges. Cette délocalisation serait vraiment néfaste surtout sur leur vie de famille.

Une fois que ce programme sera maintenu, d’autres agences, comme celui d’Issoudun, seront atteints par ce premier mouvement.

Laisser un commentaire