13 mars 2015

La Mutuelle des Étudiants : sous sauvegarde judiciaire

lmde mutuelle etudiante

Lundi, la LMDE a été placée sous sauvegarde judiciaire par le tribunal de grande instance de Créteil.

Six mois pour une période d’observation à commencer ce lundi, c’est ce qu’a récolté la vie de La Mutuelle des Étudiants (LMDE) qui a sollicité une sauvegarde judiciaire par le tribunal de grande instance de Créteil. Cette décision profère une mise en place d’un gel de créances en cours, suivie d’une désignation d’un administrateur et d’un mandataire judiciaires. Il aura la tâche de parlementer avec les principaux créanciers de la mutuelle, notamment la MGEN, la Matmut et la Mutualité française.

Depuis juillet, la LMDE avec ses 35 millions d’euros de fonds propres négatifs, la LMDE a été mise sous administration provisoire. Anne-Marie Cozien, l’administratrice provisoire, a affirmé qu’une promesse de présentation d’un projet de sauvegarde devrait émaner de la décision prise par le TGI de Créteil. En ce moment, elle s’efforce de trouver le moyen de résoudre les problèmes concernant les deux grandes activités de la LMDE. Les dialogues visent à céder la gestion, intégralement ou en partie, des opérations du régime obligatoire des étudiants adhérents LMDE à la Caisse Nationale de l’Assurance-Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS).

Des repreneurs potentiels au nombre de quatre

La mutuelle recherche en ce moment un racheteur pour ses activités d’assureur complémentaire. Anne-Marie Cozien a confirmé qu’il y a quatre concurrents possibles voulant assurer le pré-choix du racheteur fin mars via une assemblée générale extraordinaire.

L’intersyndicale CFE-CGC, Unsa et CFDT de la LMDE pense que la procédure de sauvegarde est sans fondement. Frédérique Galliat, déléguée syndicale Unsa, a fermement affirmé qu’il ne comprenait pas la situation, vu la positivité de la trésorerie, l’équilibre des comptes et la présence de plusieurs repreneurs sérieux. Il a rajouté que cela peut geler les créances, sans pour autant résoudre les problèmes de la mutuelle. Le gouvernement est sollicité par les syndicats pour une réunion de table ronde avec l’ensemble des acteurs du dossier pour trouver une solution globale.

Laisser un commentaire