9 juin 2015

Remboursement d’une complémentaire santé : au fait, comment cela fonctionne ?

Le fonctionnement du remboursement d’une complémentaire santé. Voilà un sujet assez flou pour un tiers de la population française, bien qu’elle soit pourtant affiliée à ce type d’organisme. Certes, se faire amortir ses dépenses en matière de soins médicaux, c’est avantageux. Toutefois, 33 % des assurés ne connaîtraient pas ainsi exactement le mode de fonctionnement de leur mutuelle à ce niveau.

Tous les Français ne comprennent pas comment marche le remboursement d’une mutuelle

Une étude réalisée par l’Ifop rapporte que tous les Français ne comprennent pas exactement comment le remboursement de leurs frais médicaux par leur mutuelle se passe. Plus précisément, près d’un tiers des assurés ou 33 % présentent de grandes lacunes sur ce sujet. Un pourcentage minime certes, comparé à celui des assurés qui avouent être dans une totale ignorance le concernant. Toutefois, un point de l’enquête se veut rassurant dans la mesure où 65 % des assurés déclarent connaître le fonctionnement global du remboursement par leur complémentaire santé.

Les seniors, plus à cheval sur le sujet du remboursement des mutuelles

Cette même étude menée par l’Ifop démontre également que les séniors s’avèrent s’intéresser plus au sujet du remboursement par les mutuelles santé. Du moins, 77 % des retraités précisément en connaissent mieux les conditions, contre 62 % des assurés actifs. Un fait qui s’explique par l’obligation des premiers à souscrire à un contrat de complémentaire santé individuel avec le temps. Un type de contrat amenant à connaître plus précisément les informations afférant aux conditions de remboursement.

Les jeunes, quasiment ignorants sur le sujet des conditions de remboursement par les mutuelles

Pour leur part, les jeunes de moins de 35 ans étudiants ou actifs sont désignés comme étant les plus ignorants sur la question des conditions de remboursement par leur complémentaire santé. 40 % d’entre eux exactement ne comprennent pas les termes de leur contrat. L’enquête démontre aussi alors que la compréhension de ce sujet se développe avec l’âge ainsi qu’avec la catégorie socioprofessionnelle : plus celle-ci est élevée, plus grand sera l’intérêt de l’assuré de maîtriser les garanties incluses dans son contrat.

Laisser un commentaire