25 août 2016

Une aide (méconnue) pour l’obtention d’une complémentaire santé

Plus de 70% des Français ne savent pas qu’il existe d’une aide pour l’acquisition d’une complémentaire santé ou ACS. En juin 2015, une vaste campagne d’information a été lancée afin d’informer la population.

Environ 3 Français sur 4 ne savent pas ce qu’est l’ACS. Sur les 29% qui la connaissent, environ 17% ne savent pas comment en bénéficier, affirme la Drees. Les 12% restant ont une idée, assez vague, de ce que c’est.

 

Faire connaître l’ACS

L’étude de la Drees a été réalisée en 2014 et ne considère pas la réforme mise en place en juillet 2015. Face aux nouvelles dispositions, les bénéficiaires de l’ACS, les organismes de complémentaires santé et les pouvoirs publics ont entamé une campagne d’information au mois de juin dernier. Ils ont même monté un site web baptisé www.info-acs.fr dont le but est de faire connaître ce dispositif.

Le 1er mars 2016, le ministère de la Santé a déclaré que les résultats étaient bons. En fin 2015, plus de 500 000 bénéficiaires de l’ACS ont souscrit aux nouveaux contrats et la plupart ont renouvelé leur contrat au début de l’année. Le nombre de bénéficiaires a augmenté de 140 000 en une année.

 

Une prise en charge partielle de la cotisation

L’ACS est destinée aux personnes ayant un revenu ne dépassant pas 35% des plafonds d’attribution de la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire). Elle s’applique alors aux personnes qui vivent en métropole et qui ne gagnent pas plus de 11 670 euros/an. Un chèque, à remettre à la complémentaire santé, est proposé pour prendre en charge une part de la cotisation annuelle : 100 euros (moins de 16 ans), 200 euros (16 à 49 ans), 350 euros (50 à 59 ans ) et 550 euros (plus de 60 ans).

Chaque souscripteur à l’ACS peut bénéficier du tiers payant auprès des professionnels de santé ainsi que des tarifs sans dépassements d’honoraires. Ils jouissent aussi d’une exonération des participations forfaitaires et des franchises médicales.

 

Une bonne connaissance de la CMU-C

Heureusement, les Français connaissent bien les autres types d’aides : allocations familiales (99%), aides au logement (97%), CMU-C (90%)… Plus de 75% des Français connaissent aussi la PPE, l’AAH et l’Aspa. Mais la plupart de la population ne sait pas les différences entre ces diverses aides : 49% des Français seulement sont bien informés sur le RSA et la CMU-C.

Laisser un commentaire